Parlez-vous l’argot ?

Ce que le monde a besoin plus que jamais en ces temps difficiles c’est un remède contre la morosité. Une morosité épidémique qui s’étend maintenant sur pratiquement tous les pays du monde. Pour être efficace cependant il faut que ce remède soit effectif et bon marché.
Et bien, n’allez pas chercher midi à quatorze heures, cette potion magique existe et elle est a portée de la main.
Aujourd’hui je vous offre  « gratos » ce remède universel qui est le Rire.

*******************

L’autre jour j’étais sur le terrain de pétanque en train de papoter avec mon collègue Luc Pouget quand deux joueurs se sont pris le bec, comme d’habitude pour des choses insignifiantes.
Au bout de quelques minutes, lassé par ces fadaises, Luc s’est  exclamé :
Eh les mecs, faites pas chier la veuve !

Cette expression que je ne connaissais pas m’a bien fait rigoler, et cela m’a immédiatement rappelé mon enfance quand tous les gosses de mon quartier s’évertuaient a « jaspiner » en argot.

Faute de m’en servir, j’ai oublié la plupart de ces mots et expressions, mais en trainant mes guêtres sur la Toile j’ai découvert Jean-Philippe Querton, et j’ai retrouvé quelques locutions rigolotes que  je partage maintenant avec vous.
Il faut aussi se rappeler que l’argot Parisien n’a rien à voir avec l’argot Marseillais et que ce qui est évident pour un parisien  ne l’est certainement pas pour un Breton ou un Provençal.

J’aime l’anglais pour son style concis et sa malléabilité, mais je préfère de loin le Français pour son coté poétique. Pourrait-on en effet de parler d’un « bande-a-l’aise » dans la langue de Shakespeare? J’en doute.

Voici donc quelques expressions glanées sur la toile :

Aller manger du fromage
Au 19eme siècle lorsqu’on allait manger du fromage, cela signifiait qu’on allait à un enterrement.

Aller pisser à l’anglaise
S’absenter pour ne pas payer son écot. Se défiler discrètement. Un peu comme « filer à l’anglaise ». Les Anglais nous le rendent d’ailleurs bien puisqu’ils disent « filer à française ».

Avoir des oranges sur l’étagère
Se dit de la dame qui possède une belle gorge.
Une femme dotée d’une belle paire de seins a des “arguments“, “de la conversation“. On dit aussi qu’elle a “du monde au balcon” ou qu’elle possède des  “jumeaux frémissants“.

Avoir une araignée au plafond
Etre un peu fou, avoir des lubies, mais sans que ce comportement soit gênant ou dangereux pour les autres.

Bande-à-l’aise
Une personne insouciante, un je-m’en-foutiste, quelqu’un qui ne se tracasse jamais.

Changer l’eau des olives
Uriner (pour les hommes)

Consoler son café
Y ajouter de l’eau-de-vie où un alcool quelconque.

Écrire à Bismarck
Déféquer, faire caca, chier… A l’opposé, avoir le bouchon ficelé évoque des difficultés défécatoires.

Faire de la flanelle
Se dit de quelqu’un qui vient flâner dans un lupanar sans avoir l’intention de consommer l’une des demoiselles qui propose ses services.

Faire petite chapelle
Cette jolie expression venant du vieux français signifie dégrafer son corsage pour montrer ses seins.

Faire sa mouquette
Montrer son derrière, baisser son froc. Les fesses, elles, sont appelées les deux sœurs.
On ne le dit plus aujourd’hui, mais un joli postérieur féminin s’appelait autrefois un “suivez-moi jeune homme“.

Faire sa Sophie
Concernant une femme, se montrer hautaine, adopter une attitude méprisante, se la péter.

Fumer une souche
Moins connue que l’expression manger des pissenlits par la racine, celle-ci possède le même sens : être enterré.

Enculeur de mouches
C’est l’équivalent de cheveu coupé en quatre. On dit aussi chipoter sur des détails ou être extrêmement tatillon.

Manger du lard
Dénoncer, se mettre à table. Certains mangent du lard avec ou chez les poulets.

S’embarquer sans biscuit
Faire preuve d’imprudence, prendre des risques, se lancer dans une aventure, oser…

Se ronger le cul à la vinaigrette
Expression qui signifie simplement s’ennuyer.

Pédaler dans la choucroute:
Patauger, perdre ses moyens, perdre le fil de ses pensées

Quelques autres expressions imagées:

Laisser pisser le mérinos: laisser courir, laisser aller les choses, laisser faire.

S’en tamponner le coquillard: s’en moquer complètement (de quelqu’un ou quelque chose)

Péter dans la soie : être riche, vivre dans l’opulence

Tenir le crachoir : avoir le monopole de la conversation, parler longtemps

Alain

PS : si vous vous souvenez de quelques expressions imagées, faites moi signe et je les partagerai avec tout le monde. Merci.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *